Don Filiberto Interview web
1. Quelles sont les belles expériences que vous avez acquises dans la première période de six ans de service à la tête de la CS?

Je peux parler principalement de quatre.
La première est le fait d’avoir renforcé l’actualité du charisme salésien et constater que Don Bosco est vivant après 200 ans et continuera à vivre dans sa Congrégation, dans ses fils et filles de la famille Salésienne dans la mesure où ils soient fidèles à Jésus, à l’Église et à la mission qui nous a été confiée parmi les jeunes les plus pauvres.
La deuxième est d’avoir vu Don Bosco avec différents visages et couleurs de peau, en parlant plusieurs et différentes langues, en vivant dans tant de pays du monde en acculturant l’évangile avec l’éducation des classes populaires et des jeunes.
La troisième est d’avoir renforcé l’importance de la Communication Sociale pour Don Bosco et pour la Congrégation. Don Bosco n’a pas pris la Communication comme une stratégie pour sa mission ; depuis toujours il l’a sentie et il l’a vu comme sa partie intégrante sans laquelle il ne pouvait ni évangéliser ni instruire adéquatement.
La dernière, et non parce qu’il n’y ait pas d’autres expériences bonnes et grandes à partager, est que sa sainteté est la meilleure et la plus grande chose qu’un Salésien puisse communiquer, c’est son expérience de Dieu partagée avec authenticité avec toute sorte de moyens disponibles dans sa propre réalité.

2.- Quelle est l’importance de réunir les Délégués de la Communication Sociale?

L’importance est grande et fait référence à l’animation et au gouvernement du Recteur Majeur et des Provinciaux. Le Recteur Majeur a des Conseillers et le Provincial des Délégués qui l’aident, précisément, à faire que la mission salésienne soit menée à bien dans son intégralité et intégrité. Les Délégués de Communication Sociale de la Région Afrique Madagascar sont animés par ma personne à être unis comme Congrégation et à marcher en tant que Congrégation en suivant les lignes et les priorités du Projet du Recteur Majeur dégagées du CG27, en cherchant la meilleure manière de les appliquer à sa réalité locale. En cela, ils sont d’une grande aide pour leurs Provinciaux et Provinces. Sans eux, ce secteur ne serait pratiquement pas présent ; avec eux la mission se développe de manière intégrale, harmonieuse et articulée.

3.- Nous sommes en train de célébrer le Bicentenaire. Comme Famille Salésienne, quel message devrions-nous communiquer au monde juvénile?

Je considère que le même message que communiquerait Don Bosco et que communiquent maintenant le Pape François et le Recteur Majeur: vivre la joie de l’évangile, la joie de trouver et suivre Jésus-Christ parce que c’est là qu’elle naît et là qu’on maintient l’espoir et le désir de vivre pleinement maintenant et pour toujours. Don Bosco est vivant et fête ses 200 ans parce qu’il est saint, un fils de Dieu qui a profondément aimé la vie pour lui et pour ses jeunes. Il continue à approcher et accompagner tous les jeunes dans la connaissance du Christ, de Dieu Père, sans importer des couleurs de la peau, les cultures, les classes sociales ni religieuses. La Famille salésienne doit être un signe d’espoir heureux et d’enthousiasme pour les jeunes. Don Bosco, comme Dieu lui-même, a un amour spécial pour les jeunes les plus pauvres parce qu’ils ont autant de valeurs que toute autre personne.

4.- Quel message particulier voudriez-vous communiquer aux jeunes africains?

Jeunes amis, je vous dis avec les mêmes paroles de Don Bosco, du Pape François et du Recteur Majeur: ne perdez jamais l’espoir, ça vaut la peine de vivre dans la joie de l’évangile parce que Dieu vous aime inconditionnellement… ayez le courage de le connaître et de l’aimer, vous ne le regretterez jamais !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrer votre nom