RM - 1re Lettre My
Mercredi 24 a été publiée, dans l’édition italienne des ‘Actes’ du Conseil Général n° 419, la première lettre du Recteur Majeur à la Congrégation. « C’est une lettre de programme, qui veut projeter une lumière sur tout le sexennat qui vient de commencer », nous explique le P. Francesco Cereda, Vicaire du Recteur Majeur. Dans l’avenir, comme déjà annoncé, le Recteur Majeur publiera deux lettres par an, une en janvier et une en juillet. Voici, entre temps, quelques clefs de lecture de la lettre de la part du Vicaire du Recteur Majeur.
En face de la nouvelle tâche que le Chapitre Général lui a confiée, le Recteur Majeur relit les expériences initiales des précédents successeurs de Don Bosco à travers leurs premières paroles. Il est conscient de vivre une « expérience particulière de la vie salésienne » ; en ce moment il s’abandonne au Seigneur, il ne se sent pas seul, il porte les jeunes dans le cœur. Dans le programme du sexennat il exprime quelques particularités propres : l’identité charismatique, la trame de Dieu dans le quotidien, l’utopie de la fraternité selon l’Évangile, la sobriété et austérité de vie, notre pauvreté qui est ‘travail et tempérance’, l’option pour les jeunes pauvres, la Famille Salésienne, la mission partagée avec les laïcs.
La lettre voit le triple engagement capitulaire d’être mystiques dans l’Esprit, prophètes de la fraternité et serviteurs des jeunes dans la perspective de l’appartenance. C’est aussi le titre de la lettre : « appartenir davantage à Dieu, davantage aux confrères, davantage aux jeunes ». Le Recteur Majeur nous demande un ‘davantage’ d’appartenance ; nous devons croître dans notre sens d’appartenance à Dieu, aux confrères et aux jeunes. Le ‘davantage’ est typique de la vie consacrée elle-même, appelée à suivre le Seigneur Jésus de plus près et à se dépenser davantage pour la mission, à vivre la fraternité de manière plus transparente et visible. Le ‘davantage’ demande un parcours de conversion, de croissance et de renouveau.
Croître dans l’appartenance demande une majeure conscience d’être propriété des autres. Avec la consécration religieuse Dieu nous réserve pour lui et nous devenons sa propriété totale et exclusive ; en plus nous devenons partie intégrante de la Congrégation, nous prenons soin de la communauté, nous assumons la responsabilité des confrères et devenons leurs gardiens ; les jeunes deviennent nos ‘patrons’ et nous nous mettons généreusement à leur service. Etre conscients d’être propriété des autres nous engage à croître dans le sens d’appartenance non pas à nous-mêmes, mais à eux.
Le Recteur Majeur met un accent particulier sur le fait que nous sommes une Congrégation missionnaire. Cela fait partie de notre identité dès le début. La capacité missionnaire est une grande richesse pour la Congrégation. Actuellement nous avons plusieurs fronts missionnaires, qui demandent l’envoi de forces fraîches et la générosité de toutes les Provinces. Les communautés internationales, la formation interculturelle, la diversité, le fait de sortir de sa propre culture sont une richesse. Cela semble une perspective qui doit caractériser le sexennat.
La lettre termine avec une référence au Bicentenaire de la naissance de Don Bosco et confiance de la Congrégation et de la mission à Marie Auxiliatrice.
http://www.infoans.org/1.asp?Lingua=4&sez=1&sotsez=13&doc=11379

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrer votre nom