Egypte : Moubarak quitte le pouvoir.

Les centaines de milliers de manifestants réunis place Tahrir au Caire ont explosé de joie vendredi à l’annonce de la démission du président égyptien Hosni Moubarak après trente ans au pouvoir, ont constaté les journalistes de l’AFP sur place. «Le peuple a fait tomber le régime! le peuple a fait tomber le régime!», scandait une foule en délire sur cette place devenue symbole du mouvement de contestation déclenché le 25 janvier contre M. Moubarak. Certaines personnes se sont évanouies sous le coup de l’émotion. D’autres serraient la main de soldats juchés sur des tanks postés autour de la place.

Dakar (Sénégal) : Forum social mondial 2011

Le 11ème Forum social mondial s’est ouvert dimanche 6 février 2011 à Dakar au son des tambours et avec le président bolivien Evo Morales en vedette. Des milliers de personnes d’Amérique latine, d’Afrique, d’Asie et d’Europe ont convergé vers la capitale sénégalaise avec un mot d’ordre, «un autre monde est possible ».

La Haye (Pays Bas) : Charles Taylor refuse de comparaître à son procès

Le mercredi 9 février, ni Charles Taylor ni son avocat ne se sont rendus à l’audience de la Cour spéciale pour la Sierra Leone de La Haye, ce qui a conduit les juges à ajourner son procès à vendredi, jour où la défense doit répondre aux réquisitions des procureurs. Auparavant, son avocat Me Griffiths avait fait de même pour protester contre le refus des juges d’accepter un document de la défense déposé en retard.

Crise ivoirienne : la nouvelle médiation africaine critiquée mais pas récusée par les deux camps rivaux

En Côte d’Ivoire, à peine nommé, le panel des cinq chefs d’Etats chargés par le dernier sommet de l’Union africaine de mener une médiation entre les deux camps Gbagbo et Ouattara subit des critiques de part et d’autre. Mais personne, cependant, ne se risque à le récuser d’entrée de jeu. Avant même le début de la nouvelle médiation de l’Union africaine, les deux camps rivaux ivoiriens prennent date avec elle en émettant des réserves sur le panel des cinq chefs d’Etats. Premier ministre d’Alassane Ouattara, Guillaume Soro, sans attendre, prévient ainsi que Laurent Gbagbo opposera une « fin de non-recevoir » au panel. Lequel est aussi critiqué par le camp opposé, mais pas pour les mêmes raisons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrer votre nom