Adieu kader

Le 20 décembre dernier, la communauté salésienne d’Abidjan a été frappée par le départ d’un de ses enfants KADER EMMANUEL, suite à une courte maladie liée à sa crise d’épilepsie. Pour la petite histoire Kader a été abandonné devant le foyer depuis 2007 et l’un des enfants dont on ne trouva jamais les parents. Sa seule famille a été pendant ces années le foyer Don Bosco.
Le lundi 23 décembre 2013 toutes la famille salésienne a fait son dernier adieu à Kader au cimetière d’Abobo avec la présence de ses compagnons et des responsables du foyer Akwaba. MERCI IKADER et repose en paix
—————————————————-
ASSOUMOU Eric Arnaud
Salésien de Don Bosco

1 COMMENTAIRE

  1. Kader, comme nous l’appelions affectueusement, est parti. Mais il reste dans nos mémoires. Je me rappelle le lendemain de son arrivé au foyer et de ces différentes recherches pour donner une solution à son problème. Kader, Kader, tu fais partie de ces enfants que j’ai accueilli à Abidjan et que je ne peux jamais oublier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrer votre nom