Célébrer avec Don Bosco à l’ISPSH

           “Don Bosco aujourd’hui ta signature est un sourire”, voilà les paroles que l’on écoutait vers les environs de 09h30 où débutait la célébration eucharistique du mercredi 15 février 2012 à l’ISPSH. Quoi de plus expressif pour exprimer la présence de Don Bosco dans l’Institut qui porte son nom. Etaient présents à cette célébration les étudiants et étudiantes de l’ISPSH, les membres de diverses communautés religieuses et les fidèles laïcs. Comme le soulignait le P. Faustino, Don Bosco par sa présence en ce lieu,  apporte une leçon aux jeunes étudiants et étudiantes de cet institut : la capacité de synthèse entre formation et mission, « Pour vous j’étudie ».

Les jeunes autour de Don Bosco.

           
Dans l’après-midi du 15 février, ce fut le tour des jeunes de rester avec leur Père et leur Maître. La prière organisée à cet effet autour de Don Bosco a réuni plusieurs jeunes, qui n’ont point voulu rater le rendez-vous avec celui dont ils se savent aimer. Moment de grâce et d’action de grâce, ce moment de prière est ineffable car, qui saurait exprimer ce qui s’est passé dans les cœurs entre le saint de Turin et les jeunes d’Akodessewa ?

Une grande famille, un seul père

La graine est tombée en terre à Lomé et elle a porté beaucoup de fruits, en témoigne ce moment de prière du mercredi 15 février 2012 en famille salésienne à la Maison Don Bosco autour de notre père.

Par le Grand séminaire Jean Paul II de Lomé pour le Ghana

            Dans la matinée du jeudi 16 février, après la célébration eucharistique avec Don Bosco, la communauté de la Maison Don Bosco à laquelle se sont ajoutés les religieux, les religieuses de divers instituts ainsi que quelques fidèles laïcs ont accompagné l’urne jusqu’au grand séminaire Jean Paul II. En effet sur la demande du Recteur et des grands séminaristes, Don Bosco est allé passer un moment à Hédzranawoé. Etait présent à la modeste et belle paraliturgie son excellence Monseigneur KPODZRO. Après le grand séminaire Jean Paul II, cap sur la frontière Ghana-Togo où déjà nos frères de la vice-province d’AFW attendaient pour recevoir Don Bosco. Ce fut le moment d’au revoir au saint de Turin qui après 16 jours en AFO commence son pèlerinage en AFW. Certes les reliques de Don Bosco sont parties mais son cœur est resté ici chez nous dans  notre vice-province « Notre Dame de la Paix ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrer votre nom