Messe  - Cardinal
C’est la première fois dans l’histoire du Nigeria qu’un cardinal célèbre l’Eucharistie en plein marché.
C’était le jeudi 05 décembre 2013 que Son Eminence le Cardinal John Onaiyekan a visité le grand marché de la ville d’Abuja (Nigeria) et a célébré l’Eucharistie avec les fidèles de la place.
Avant tout, notons que le cardinal avait demandé à tous ses prêtres du diocèse d’être plus proche des fidèles en leur apportant la Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus-Christ aux lieux ou ils se trouvent (les marchés, les écoles, les lieux du service…)
Sur cette instruction, les confrères salésiens de Don Bosco qui travaillent en pleine ville à Abuja sur la nouvelle paroisse qui leur a été confie tout dernièrement, ont réagi positivement. C’est ainsi que depuis l’année passée, les confrères ont commencé à célébrer l’Eucharistie dans les deux grands marchés de la ville : Il s’agit du « Gudu Market » tous les jeudis à 10h et Kaura Market » tous les vendredis à 09h.

C’est ainsi que le cardinal a décidé de venir voir lui-même avec ses propres yeux cette réalité qu’il entend parler partout. Personne n’y croyait mais il a accompli sa promesse ce jeudi 05 décembre 2013 en visitant les commerçants, vendeurs du « Gudu Market ». A sa grande surprise, ce ne sont pas seulement les chrétiens catholiques qui l’attendaient, mais il y avait plus que cela, une foule immense. Des milliers des chrétiens des autres confessions religieuses, des musulmans, et même les athées.
Compte tenu de l’actuelle réalité du Nigeria (persécutions des chrétiens avec des morts tous les jours par Boko haram), le gouvernement a déployé une sécurité inouïe pour l’événement. Toutefois, les fidèles commerçants ont fait de leur mieux pour préparer le lieu avec une jolie décoration, des couvercles… Cela m’a rappelé la manière dont nous avions accueillie l’Urne de D. Bosco dans notre province AFO.
Toutefois, la Messe n’a pas commencé comme prévu (10h du Nigeria), elle a été retardée jusqu’à 13 h parce que le cardinal avait une réunion imprévue de la dernière minute avec tous les évêques du Nigeria. Néanmoins, tout le monde l’attendait avec des louanges, des mélodies joyeuses, danse … L’ambiance était en effet au top.
En attendant le cardinal, nous avions commencé la célébration pénitentielle avec la confession individuelle. De nombreux fidèles ont pu bénéficier de cette grâce avant la célébration de l’Eucharistie. Cette visite du cardinal a été un moment de renonciation des fidèles avec Dieu.

Dans son homélie, le cardinal a loué la mission évangélique de la proximité des Salésiens de D. Bosco à Abuja. Il a insisté sur la continuation de cette mission et a invité tous les missionnaires et les tous les prêtres diocésains à imiter les salésiens. Selon lui, ces salésiens incarnent leur Saint patron D. Bosco amis des pauvres, des jeunes abandonnés. Pour finir, le cardinal nous a rappelé que Dieu n’est pas seulement dans l’église, mais aussi partout, même dans les marchés, les bureaux de travail où les fideles se rassemblent en son Nom. Il a promis de visiter le marché à nouveau.
En conclusion, je félicite tous les confrères salésiens de Don Bosco (P. Richard, P. Vincenzo, P. Charles, P. Peace et moi même P. Dominique) pour cette réalisation louable – d’un cardinal qui a pu célébrer la Sainte Messe au marché. Ce qui n’est jamais arrivé au Nigeria avant, mais les salésiens ont rendu possible l’imaginable. C’est sans aucun doute un grand point de repère pour l’Eglise locale d’Abuja, paroisse Saint Archanges, Gaduwa / Durumi , Abuja, Nigeria.
Soulignons que depuis l’arrivée des salésiennes de Don Bosco (SDB) à Abuja (Nigeria), la paroisse a connu une amélioration considérable dans le domaine de la foi à travers des différents programmes. Ils ont organisé des colloques pour les paroissiens avec une volonté inébranlable de voir que de divers sacrements sont reçus par les paroissiens et de nombreux autres exercices spirituels engagés, ainsi que la participation massive des jeunes aux différentes activités de la paroisse.
La communauté salésienne s’est vraiment déterminée à faire de l’Église locale d’Abuja, un authentique témoin du Christ crucifié malgré la menace du groupe terroriste « Boko Haram ».

P. Dominique HOUNSOUNOU ( sdb )

Dominique avec Cardinal
Cardinal

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrer votre nom