COMMUNAUTÉ DE SIKASSO

MARIE AUXILIATRICE (1981) 1982

 

En juin 1981, jour de la Fête-Dieu, la province salésienne de Valencia reçois la visite de Mgr Perrot (à l’époque évêque de sans Mali) accompagné du Provincial (P. Joaquin Cardinal), afin de nous donner la composition des communautés destinées au Mali. Mgr Jean Marie CISSE (évêque de Sikasso) vint à Valencia pour présider la cérémonie d’emplois.

Le 26 octobre 1981 Gabriel LARRETA et Alberto SERRANO arrivent à Bamako : Joé GUILLEM le fera deux jours plus tard. Le 1er novembre nous étions à l’école de langue Bambara.

A l’approche de Noël, Mgr CISSE nus demande d’aller passer les congés dans notre « nouvelle Paroisse ». Le dimanche avant Noël au cours de l’eucharistie, il fit la présentation, la mise en place e « l’intronisation » (comme lui-même disait) de la nouvelle communauté responsable, bientôt, de paroisse de Sikasso.

A notre retour du centre de Langue, fin avril 1982, nous commencions à prendre contact avec les différents groupes, mouvement et personnes, de la paroisse. Il fallait, d’abord, connaître les personnes mais surtout, la pensée d’une ville-carrefour où différentes ethnies vivaient et travaillaient ensemble. Nos activités à la paroisse commencèrent à se peaufiner. Un fait nous donna un peu plus de lumière dans nos réflexions : Le 24 mai 1982, en présence de notre provincial, Mgr CISSE voulu présider l’Eucharistie de la Fête de Marie Auxiliatrice pour les deux communautés du Mali (Touba et sikasso) ; dans son homélie qui fut une prière à Marie, il exprima ce qu’il attendait des salésiens : être des guides pour les jeunes.

Related posts

Laisser un commentaire