La fête de la  Sainte Trinité
Quelle idée nous faisons-nous de Dieu ? La fête de la Sainte Trinité nous invite à croire en un Dieu plein d’amour, reconnaissable au visage de Jésus-Christ et qui parle au cœur de chacun ou chacune d’entre nous.
Nous professons notre foi en disant « en Dieu, le Père Tout-Puissant, en Jésus-Christ son Fils unique, et au Saint-Esprit » ; nous rendons grâce « au Père, par son Fils et dans l’Esprit Saint » ; nous prions « par Jésus-Christ, notre Seigneur et notre Dieu qui règne avec le Père et le Saint Esprit ». Le constat est que l’existence chrétienne se déroule sous la mouvance de la Sainte Trinité, dans la communion des trois personnes divines et leur unité.
Dans la première lecture nous montre qu’il n’y a pas d’opposition entre le DIEU DE CRAINTE de l’Ancien Testament et le DIEU DAMOUR au Nouveau Testament. Non ! Dieu est le même tout au long de l’histoire, c’est seulement nous, les hommes, qui progressons dans une meilleure connaissance de Dieu grâce à sa révélation accomplie en Jésus-Christ. Moïse avait déjà entendu Dieu se dire le Dieu tendre et miséricordieux, le Dieu don l’amour et la fidélité pour son peuple passe avant sa colère. Et c’est ce Dieu de tendresse qu’il a prié d’accompagner la marche des hommes vers sa liberté, sachant que l’amour et le pardon de Dieu viendraient à bout de nos têtes dures.
Saint Paul, par le souhait final de sa lettre « que la grâce du Seigneur Jésus Christ, l’amour de Dieu et la communion de l’Esprit Saint soient avec vous tous », appelle les chrétiens de Corinthe, et nous aujourd’hui, à vivre dans la grâce du Christ, l’amour du Père et la communion de l’Esprit. L’assemblée eucharistique est valablement réunie que par l’action du Dieu Trinité. C’est à cause du don gratuit de Jésus-Christ venu nous sauver, à cause de l’amour universel du Père pour les hommes, ses enfants, sous l’Esprit de charité qui scelle l’unité des chrétiens dans l’amour, que l’Église et chaque communauté chrétienne peuvent se rassembler dans la joie, rechercher la perfection, s’encourager dans l’espérance, vivre en plein accord fraternel et le manifester en se donnant la paix. Ce n’est pas l’accord des fidèles que rend Dieu présent, c’est la Trinité qui suscite une communion d’amour à son image.
l’Évangile nous apprend encore plus sur le Dieu-Amour : « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique ». Désormais tout homme est appelé à prendre position devant ce geste d’amour de Dieu en la personne de Jésus. Celui qui fait le mal refuse l’amour qui aurait éclairé sa vie ; celui qui agit selon la vérité vient au Christ, d’une manière explicite ou non, et sa vie en est illuminée.
Demandons la grâce de l’unité, de l’amour mutuel et de la paix dans nos assemblées par Jésus le Christ Notre Seigneur..
Pére TARNAGDA Jean Baptiste
Pére TARNAGDA Jean Baptiste

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrer votre nom