DON BOSCO ARRIVE AU BÉNIN

Parakou – Bénin, lundi 6 février 2012.

(Reportage : Jacques Folly, sdb)


Don Bosco a visité Parakou les 6 et 7 février 2012. C’est  une fête et une bénédiction pour Parakou. Le 6 février est un jour d’action de grâce, inscrit dans l’histoire du peuple béninois. Quelle chance et quel honneur !

Tout commença à la frontière Togo-Bénin dans la commune d’Ouaké. Une délégation d’une cinquantaine de personnes (composée de jeunes, élèves, étudiants, adultes et trois confrères) venus de Parakou et une autre délégation de Kandi sont là pour accueillir Don Bosco. Ça chante, ça jacasse, ça danse, c’est beau. A 9h30 GMT, la Relique de Don Bosco croise la frontière à bord d’un camion. Après les formalités et le mot du directeur P. Angel, le provincial accorda un moment de vénération au préfet d’Ouaké, aux quelques policiers et aux délégations salésiennes.

 

A 10h GMT, nous reprenons la route de Parakou. Arrivés à Parakou vers 15h, où une foule en liesse accueille St. Jean Bosco par les chants et les applaudissements comme un roi. Oui, le roi de la jeunesse est présent parmi nous. Suivra la cérémonie d’accueil faite par un griot Bariba en ces termes : « Don Bosco, soyez le bienvenu chez nous à Parakou. » Cette phrase fut reprise dans trois autres langues.

La danse des cavaliers avec leurs chevaux ont démontré que c’est une fête. Après la fanfare exécuta l’hymne à Don Bosco. Suivra la procession vers la cathédrale Saints Pierre et Paul dans l’ordre que voici : enfants de chœur portant la croix, 10 jeunes à moto, 10 cavaliers encadrant l’urne, des religieux, la fanfare et des centaines de Parakois.

 

Arrivé à la cathédrale, une foule attende et chante de joie. La cathédrale était pleine comme l’œuf d’autruche. Tour à tour, le vicaire général, le P. Goragui Léonard intervient et remercie le Seigneur de nous avoir donné Don Bosco, et invita les fidèles à bien éduquer les enfants et les jeunes qui sont l’avenir de la société. Quant au provincial, il remercia les fidèles de Parakou pour leur déplacement et leur présence. Vénération  accordé aux fidèles.

 

Prochain pause Collège Technique Don Bosco, ou les apprenants l’ont accueilli parmi des chants de joie. Les apprenants, très contents, ont prié devant l’Urne de Don Bosco et l’ont vénéré.

 

Prochaine et dernière pause Paroisse Maria Auxiliadora, où au moins 2.000 personnes ont assisté à la messe présidé par Mgr. Nestor Assogba, ancien archevêque de Parakou avec une trentaine de prêtres. Étaient présents une soixantaine de religieuses. La messe commença à 18h30 GMT et prit fin à 21h30. A 22h la veillée de prière commença. Tour à tour les enfants, jeunes, groupes, chorales et musulmans passent, prient et vénèrent. Ils ont veillé et vénéré St. Jean Bosco, et d’autres disaient : « Don Bosco, ne nous quitte pas. Reste avec nous ! »

 

A 3h30 GMT la communauté de Parakou et Kandi ont prié les laudes autour de l’Urne et l’ont vénéré en présence du provincial, P. Faus. Une messe fut présidée par le provincial et concélébrée par une dizaine des prêtres et de nombreux fidèles. Dans son homélie, il fit allusion à la main droite de St. Jean Bosco. Tout d’abord c’est une main qui conseille et qui éduque les jeunes, les autorités, les religieux et les administratives. Cette main de Don Bosco nous interpelle à viser plus loin en se basant sur notre réalité. C’est la main qui touche le plus la Bible – Parole de Dieu, où Don Bosco puise pour éduquer en se basant sur les paroles de Jésus. C’est encore la main qui indique la Vierge Marie à toute l’humanité. Enfin, elle montre le Saint Sacrement – source et sommet de notre vie spirituelle.

 

La messe finit et on prit la route pour Porto Novo à 6h30 GMT. Don Bosco a fait une pause brève à Parakou, mais il nous laisse pleins de souvenirs, de joie et surtout de détermination pour mieux nous donner pour le salut de tant des jeunes et des enfants délaissés. Que sa main continue à nous guider et à nous inspirer !

 

Galeries d’Images:

PARTAGER
Article précédentDon Bosco à Kara
Article suivantPaternité de Don Bosco

1 COMMENTAIRE

  1. Je salue tous les confrères qui ont préparé avec diligence cet événement. Que le Seigneur vous bénisse et que vos efforts portent du fruit.
    Un abrazo fuerte a todos
    Elas sdb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrer votre nom