SAINT JEAN BOSCO À PORTO-NOVO09

Porto-Novo – Bénin, mardi 7 février 2012

(Reportage : Arsène Balogoun, sdb)

 


            La famille salésienne et l’Eglise de Porto-Novo ont eu la chance d’accueillir le mardi et mercredi passé  l’urne contenant les reliques de Saint Jean Bosco – Père, ami et maître de la jeunesse. C’était vraiment de la joie et de l’émotion à Porto-Novo, cette ville dont le prestige ne se fait pas compter.

Réceptionnée à Sakété (un village situé à 35km de Porto-Novo) par une équipe conduite par le Père Jean Lemondo, l’urne a été accueillie à la Cathédrale Notre Dame de l’Immaculée Conception de Porto-Novo où attendait déjà une foule immense de fidèles en liesse. Après la cérémonie d’accueil de l’urne qui a été dirigée par le Père Faus,  une messe a été présidée dans ladite Cathédrale par le Père Jules Carrel Dossah – Vicaire Général, et concélébrée par une dizaine de prêtres du diocèse. Cette messe était une occasion pour le peuple de Dieu de manifester sa reconnaissance à Dieu, source de toute sainteté, pour tout ce qu’il a fait à l’Eglise et à la société à travers Don Bosco. Dans son homélie, le Père Jules, représentant l’Évêque, a d’abord remercié les salésiens pour cette initiative qu’ils ont eu d’amener les reliques de Saint Jean Bosco à Porto, car c’est un saint qui mérite d’être connu par le monde entier a-t-il dit. Il a invité ensuite les fidèles à aimer Saint Jean Bosco et à l’étudier.

Après la messe, l’urne, entourée d’une foule immense de jeunes, d’enfants et de personnes curieuses, a mis le cap sur la paroisse Saint François Xavier où se trouve la communauté salésienne. Chants, danse et slogans l’ont accompagné jusqu’à ladite paroisse où lui était réservé un accueil légendaire. Les gens avaient en mains, les foulards, les fanions et scandaient les slogans pour louer la sainte mémoire de Don Bosco. C’était vraiment de la liesse populaire.

Arrivée à la paroisse, l’urne descend du camion sous un tonnerre d’applaudissement, de cris de joie, d’animation des groupes folkloriques et des différentes chorales. Plusieurs groupes à tour de rôle sont passés vénérer Saint Jean Bosco de la nuit jusqu’au petit matin. Le lendemain, 8 février, une messe solennelle présidée par le Père Faus a été célébrée à 6h du matin. Au cours de cette messe, cinq aspirants coopérateurs ont fait leur entrée dans la famille salésienne en faisant leur promesse comme salésiens coopérateurs. Dans son homélie, le provincial leur a recommandé de réserver une place primordiale aux enfants et aux jeunes dans leur vie, car cela est une condition indispensable pour appartenir à la famille salésienne. Cette messe est achevée par la bénédiction solennelle vers 8h.

 

Au moment où s’achevait la messe à la paroisse, les enfants du foyer don Bosco, les anciens de Don Bosco, les patrons d’ateliers de la ville de Porto et leurs apprentis, tous habillés en tee-shirt blanc attendaient déjà l’urne au carrefour Ave Maria, à 300m du Centre Magone. L’urne y arriva à 8h30. Sous le son de la fanfare et du chant des enfants, l’urne a été conduite au Centre Magone. Ici l’émotion était encore plus grande quand on voit Don Bosco visiter les enfants par lesquels il a commencé son œuvre.

 

A l’entrée du Centre Magone, a été célébrée l’accueil solennelle en présence de Monseigneur Michael Blume, Nonce Apostolique près le Bénin et le Togo. Aux sons du gong, un enfant annonça de l’intérieur de la maison à l’extérieur l’arrivée de leur père Don Bosco. Ainsi tous les enfants scandaient en gun des slogans pour souhaiter la bienvenue à Don Bosco. Il y avait dans la cour du Centre Magone une marée humaine.

Tout juste après la cérémonie d’accueil, a commencé la messe qui a été diffusée en direct par la Radio Immaculée. Cette messe était célébrée à l’intention de tous les enfants béninois en situation difficile. Il y avait donc présents à la messe les enfants des autres structures  qui travaillent en faveur des enfants en situation difficile. En plus de ces enfants, il y avait des autorités de la ville, la directrice départementale de la famille, les juges des mineurs et l’ambassadrice de Venezuela. Cette messe présidée par Monseigneur le Nonce apostolique et concélébrée par une dizaine de prêtre, a été préparée et animée par les enfants eux-mêmes.

Au cours de son homélie, Monseigneur le Nonce Apostolique, en faisant recours à la lettre de Saint Paul aux Philippiens et à la visite du Pape au Bénin, a souligné que nous devons être toujours en joie, car la joie est d’une grande valeur à Don Bosco a-t-il ajouté. Cette messe s’est achevée par l’action de grâce des enfants du foyer Don Bosco. C’était aussi un moment émouvant; tous les enfants du foyer Don Bosco entourant l’urne ont chanté à voix vive l’hymne à Saint Jean Bosco.

Suite à cela le Provincial a pris la parole pour communiquer aux enfants avec assez d’humour le message de Don Bosco: « Mes enfants, je suis très content de vous car vous êtes mes préférés… Mes enfants, Jésus et Marie sont mes amis… »  Après la messe, entourant l’urne, les salésiens présents ont renouvelé dans la chapelle du Centre Magone leur profession religieuse. A leur suite sont passés plusieurs autres groupes pour vénérer Saint Jean Bosco. Au même moment où les groupes passaient pour la vénération, les enfants du foyer ont offert des prestations culturelles au grand public présent. Sketches sur la vie de Don Bosco, ballet, chants à Don Bosco et déclamation poétique se sont entremêlés pour donner une ambiance « valdoccoise » à la matinée

L’urne est restée à la chapelle du Centre Magone entourée d’enfants et d’adultes  jusqu’à 16h30, heure de son départ pour Cotonou. Que par l’intercession de Saint Jean Bosco le Seigneur comble ces enfants de ses grâces afin qu’ils grandissent en intelligence et en sagesse !

 

Galeries d’Images:

 

 

PARTAGER
Article précédentPaternité de Don Bosco
Article suivantDon Bosco à Cotonou

1 COMMENTAIRE

  1. Cette visite de Don Bosco est vraiment un motif de joie et d’enthousiasme. Mais nous devons apprendre à fonder les bases d’une vrai joie dont la source se trouve en Jésus et qui constitue le moteur qui nous meut vers la construction d’un monde plus juste et fraternel.
    Merci à tous

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrer votre nom