Ebola - Liberia Web
Paroles pleines d’espoir, après des mois de grande souffrance, que celles qui nous arrivent des missionnaires salésiens de Monrovia : « Ici nous sommes en train de sortir, même si lentement, de l’épidémie Ebola. Les cas recensés sont descendus à 2-3 par semaine mais surtout les chaînes d’infection semblent être sous contrôle. Nous sentons le devoir de remercier le Seigneur qui a touché le cœur de tant de personnes qui ont dédié et dédient leur vie pour vaincre la bataille contre l’Ebola.
d’apres le P. Nicola Ciarapica, SDB
Le succès, même si encore partiel, il faut l’attribuer à l’intervention des Grandes Nations et Organismes Internationaux (comme OMS, Caritas Internationale, Médecins Sans Frontières…), au travail minutieux d’information, de prévention et de distribution de matériel sanitaire et de la nourriture, réalisé par les nombreux volontaires. Parmi ceux-ci, plus de 40 jeunes animateurs de la Mission.
Nous sommes en train de nous sortir d’une période de stress psychologique pour faire face aux inadéquations, à la contagion, à la nécessité de devoir être visité par un médecin ou de devoir être conduit à l’hôpital et de ne pas en trouver ; stress culturel en acceptant de ne pas pouvoir (c’était défendu) assister les malades ou accompagner au cimetière les membres de la famille ; devant changer les façons de se saluer en évitant de s’embrasser ou se serrer la main ; stress économique dû à la longue période d’émergence où pas seulement les écoles ont été fermées mais aussi beaucoup de négoces et activités se sont arrêtés. Les familles qui déjà étaient en difficulté, se sont appauvries davantage.
Avec l’aide des bienfaiteurs, qui nous assistent avec la prière et les contributions économiques, nous avons pu secourir plus de 3000 personnes, distribuant, jusqu’à maintenant, 40 tonnes de riz, 500 litres d’huile, 500 seaux avec chlore désinfectant, assister plus de 200 cas qui avaient besoin d’assistance médicale et aides économiques.
Au mois de février, l’école reprendra ses activités et il faudra de l’aide économique pour payer les taxes scolaires. La Mission, avec votre aide, peut-être à côté de la population aussi en cette reprise délicate et difficile, après une longue période d’inactivité forcée.
Restons unis dans la prière et dans le service au Seigneur que nous aimons aussi dans ceux qui souffrent et qui sont dans le besoin.
Merci pour l’aide que vous nous donnez pour pouvoir être frères de ceux qui sont dans le besoin.
http://www.infoans.org/1.asp?Lingua=4&sez=1&sotsez=13&doc=12026

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrer votre nom