C’est par cette phrase prononcée par le Provincial qu’Élie ASSOGBA quitta officiellement la grande classe des confrères engagés par les voeux temporaires.

Evénement de joie, le peuple de Dieu de la paroisse st François Xavier n’a pas manqué de marquer cette solennité par une longue préparation surtout que, Elie est leur première vocation salésienne. Durant toute la semaine, le confrère s’est entretenu avec plusieurs groupes afin de leur expliquer le sens de sa vocation et la distinction qui se fait entre profession religieuse et sacrement de l’ordre. Ces entretiens ont nourri les jeunes de la paroisse et, peu soient-ils, ont comblé quelque vide.

À la veille de la cérémonie, une prière jeune fut organisée ; ce fut le lieu pour Élie de partager son témoignage et d’inviter d’autres jeunes à oser, comme lui, l’aventure risquée de l’amour de Dieu. Ce jour 11 juillet 2010 est désormais marqué dans les coeurs de tous les fidèles de la Paroisse. Commencé à 09h 30 la célébration prit fin vers 12h 15. L’église manquait de place.

Dans son homélie le P. Provincial a accompagné le peuple de Dieu à méditer sur l’attitude du bon samaritain qui sait prendre soins d’un blessé ignoré et inconnu ; les personnes blessées culturellement, moralement, affectivement et physiquement ont besoin d’une main généreuse qui se consacre à eux ; c’est ce que fait aujourd’hui d’une manière particulière Elie en se donnant totalement et pleinement au Seigneur à travers le service des jeunes pauvres. Vers la fin de son homélie, le provincial a lancé un défi à la communauté chrétienne de Porto-Novo : celui de trouver en 2020, 10 salésiens natifs de Porto-Novo. La fête prit fin vers 16h et chacun a pu rejoindre ses occupations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrer votre nom