AAEE
On a célébré hier, 24 juin, la Journée Mondiale de l’Ancien/ne élève de Don Bosco. La naissance du Mouvement Anciens élèves remonte à l’initiative d’un petit groupe d’anciens élèves artisans de l’Oratoire de Valdocco à Turin. Guidés par le Chef-relieur Carlo Gastini, ils se présentèrent chez Don Bosco le jour de sa fête, le 24 juin 1870, pour lui exprimer leur reconnaissance, et lui apportèrent en cadeau un petit service à café. Avec eux il y avait le curé turinois, le P. Felice Reviglio, qui accompagnait quelques élèves.

Les premières Unions commencèrent à naître en Italie, puis à l’étranger, jusqu’à quand, en 1908, sous l’impulsion du Préfet Général de la Congrégation Salésienne, le P. Philippe Rinaldi, naît l’idée d’une Fédération Internationale des Anciens élèves, avec un Statut approprié.

Le monument à Don Bosco, sur la Place Marie Auxiliatrice à Valdocco, fut un des résultats des décisions des premiers congrès de ces années. Commencèrent aussi les premières réflexions et les orientations sur les finalités apostoliques de l’Association. Dans une rencontre des Responsables, à Turin en 1954, la ‘Fédération Internationale ‘ devient « Confédération Mondiale ». En 1956, à l’occasion du 1er Congrès Latino-Américain de Buenos Aires, en Argentine, on élabore le premier Statut, articulant l’Association en ‘Unions locales’, en ‘Fédération Provinciales’, en ‘Fédérations Nationales’ et, au niveau international, dans la « Confédération Mondiale ». Sont accueillis dans l’Association aussi des Anciens élèves de religion non-catholique, en tant que participants des idéaux de Don Bosco et destinataires des valeurs éducatives de son système.

L’Association se présente, en outre, comme un instrument, pas secondaire, de la diffusion de l’action éducatrice de la Congrégation, avec les Anciens engagés dans leurs familles, à l’école, dans leurs compétences spécifiques, et surtout à travers leur témoignage. Une progressive maturation, soutenue par la nouvelle théologie du laïcat, surgie des documents de Vatican II, ouvre encore plus clairement l’Association vers l’apostolat externe.

Déjà dans le Statut des premiers temps, on lit que les Anciens élèves « conscients de conserver et de développer les enseignements reçus à l’école de Don Bosco, ils sentent de devoir diffuser avec leur action, individuelle et collective, l’esprit salésien dans le monde ». L’appartenance à la Famille Salésienne est affirmée par le CGS et par les Constitutions SDB, mais la reconnaissance est concrétisée par la phrase : « L’Association incrémente la communion active avec tous les groupes de la Famille Salésienne, par le dialogue et la collaboration et, en particulier, elle réalise des ententes opératives et programmées avec les Anciens/nes des FMA.

L’Association apparait aujourd’hui comme un mouvement de laïcs orientés pour donner une réponse plus adéquate aux exigences de la société et de l’Eglise. La Confédération est engagée, en particulier, sur le front ‘ jeunes’. Il faudra repenser la collaboration avec les autres institutions civiles et religieuses engagées dans le cadre de l’éducation.

Les Anciens dans le monde, organisés en fédérations, sont au moins 500.000, parmi le divers millions d’Anciens élèves de fait. Ils vivent en environ 95 pays.

Elément significatif a été la sainteté fleurie parmi les Anciens : le bienheureux Alberto Marvelli (1918-1945), ingénieur de Rimini ; les Serviteurs de Dieu Nino Petyx (1874-1935) de Randazzo et Salvo d’Acquisto (1920-1943) de Naples, fusillé pour sauver 22 otages.

L’article intégral sur le site officiel des Anciens élèves.

http://www.infoans.org/1.asp?Lingua=4&sez=1&sotsez=13&doc=12918

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrer votre nom