Le Foyer Don Bosco de Kandi se consolide progressivement comme plateforme d’écoute, d’orientation, d’accueil, de réinsertion et de réintégration des enfants, adolescents et jeunes en situation difficile dans le Nord du Bénin. Fort de ses expériences et en tenant compte des demandes sur le terrain, nous mettons l’accent de nos interventions sur la prévention et la réintégration.

La société de Kandi et ses environs a, en effet, besoin d’institutions spécialisées en éducation des enfants afin de voir qu’il existe une autre façon d’éduquer. Le Foyer Don Bosco joue actuellement ce rôle d’appui-conseil aux familles, aux autres institutions ayant la charge des enfants. Notre option pour la prévention nous a conduit à mettre en place un certain nombre d’activités parmi lesquelles : les focus groupes, les rencontres périodiques et systématiques des parents, les rencontres périodiques et systématiques des maîtres artisans, les sensibilisations de mass dans les villages et lieux de grande affluence de la ville, les émissions radiophoniques et maintenant la première journée portes ouvertes sur le Foyer.

Cette journée a été motivée par deux faits essentiellement :

ü  La nécessité de sortir de l’anonymat et de nous faire comprendre à ces personnes qui continuent d’avoir du Foyer l’idée d’une maison de prosélytisme, fermée à la société, une sorte de « ghetto »

ü  Les demandes auxquelles doit faire face le Foyer sont de plus en plus grandes et la Communauté a fait l’option, sur proposition du Provincial, de permuter les Foyers Dominique Savio et Don Bosco permettant ainsi à ce dernier de jouir de plus d’espace et par conséquent de plus de possibilité d’action.

Ont participé à cette journée des personnes de tous ordres, des autorités municipales, des parents d’enfants, des directeurs et enseignants d’école, le Centre de Promotion sociale, les chefs religieux musulmans, le roi de Kandi, les Congrégations religieux installées à Kandi et d’autres sympathisants. Cette journée a permis aux uns et aux autres de découvrir les nouvelles installations du Foyer, de comprendre un peu plus en profondeur la vision de Don Bosco à Kandi et la mission du Foyer Don Bosco. Aussi a-t-elle permis de lever l’équivoque sur la  question de la pratique de la religion musulmane au sein du Foyer. Nous voulons former d’honnêtes citoyens et de bons croyants avec une méthode précise. La religion est un des piliers de cette méthode ensemble avec la raison et la bonté affectueuse. La pratique de la religion vise à créer et renforcer des habitudes chez les enfants et non à faire d’eux des fanatiques. De plus, étant donné que le séjour des enfants au Foyer est relativement court, ils pourront pratiquer leur religion avec plus de ferveur une fois qu’ils seront réintégrer. Nous avons aussi saisi l’occasion de cette journée pour lancer l’idée d’un groupe des amis du Foyer Don Bosco de Kandi qui pourrait aider dans la réflexion et  la recherche de solution aux problèmes du Foyer et dont les prérogatives seront définies ultérieurement. L’idée a plu à beaucoup, cependant elle mérite d’être bien murie afin d’assurer la consécution des objectifs d’une telle initiative.

P. Elie ASSOGBA, Sdb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrer votre nom