LA COMMUNAUTÉ DE COTONOU

SAINT ANTOINE DE PADOUE (1985) 1986

On descend au Sud : Cotonou

Lors d’une visite de Don José Antonio RICO aux communautés salésiennes au Bénin, ce dernier rencontre Feu Mgr Isidore de SOUZA (à l’époque archevêque auxiliaire de Cotonou et Recteur du séminaire de Ouidah). Tout d’abord, ils visitent une cocoteraie à Ouidah dans le souci d’y construire et diriger un Collège pour interne, puis une communauté chrétienne à Cotonou. Mais les salésiens ont préféré partir directement vers Cotonou, au quartier Zogbo- un milieu pluri-religieux ou le Vodou est très ancré – où il y avait une petite chapelle gérée par la paroisse Sainte Rita. Cependant, ils ont manifesté leur sollicitude à Mgr. de SOUZA concernant l’étroitesse du terrain pour une paroisse et un possible Centre d’Apprentissage en faveur des jeunes de Cotonou. Il leur a promis d’y remédier. L’accueil de Mgr de SOUZA fut extraordinaire.

Peu de temps après, le provincial de Bilbao écrivait à Mgr de SOUZA en confirmant l’arrivée des salésiens janvier 1986. C’est ainsi que le 9 janvier 1986, les pères José Maria MARTINEZ et Juan Carlos INGUNEZA arrivent à Cotonou pour la nouvelle fondation ; le stagiaire Fernando Hernanez, affecté à Parakou, les accompagne.

Le Dimanche 19 janvier 1986, Mgr Christophe ADIMOU les a présentés à la communauté chrétienne de Zogbo, et en ce même jour il a érigé la neuvième paroisse désormais confiée aux salésiens. En attendant la construction de la communauté, ils logeaient à la Cathédrale. En mai 1987, les salésiens se sont installés dans les murs du presbytère nouvellement construit.

La communauté actuelle s’occupe des secteurs suivants : paroisse, école Professionnelle, Centre des Jeunes et Oratorio. La paroisse a célébré le 20 janvier 2006 ses 20 ans d’érection et compte plus de 22 000 fidèles enregistrés au registre de baptême et 2500 catéchumènes actuellement.

Quant à l’école Professionnelle, elle recrute normalement, des élèves  à partir du niveau 4ème. Elle est reconnue pour sa célébrité dans la ville de Cotonou.

Ecole Professionnelle de Cotonou

Ecole Professionnelle a ouvert ses portes dès la rentrée scolaire d’Octobre 1990 par la filière de menuiserie. Mais très tôt l’école officiellement agréée par le ministère de tutelle, s’est agrandie avec la filière d’électricité ainsi que, plus tard avec l’ouverture du second cycle d’octobre 1997. Dès lors, l’effectif annuel  des élèves varie entre 320.-350, avec un personnel enseignant de quarante membres dont cinq salésiens. Les élèves passent les divers examens nationaux : CAP, DT et  BAC .

Related posts

Laisser un commentaire