LA COMMUNAUTÉ DE PARAKOU

MARIE AUXILIATRICE 1984
  1. La communauté et Paroisse Marie Auxiliatrice : sa genèse

Située dans le quartier Zongo, la Paroisse et communauté Marie Auxiliatrice sont limitées : au Nord par le quartier Amawignon-Donkparou. Au Sud par le quartier Tranza I. A l’Est par le quartier Nima. Et à l’Ouest par le quartier Wansirou

Leur genèse remonte à l’année 1979, le 09 décembre exactement, où dix sept fidèles du quartier Zongo II, regroupés au domicile de fonction de Mr AÏZO Bienvenue à l’Institut National de Géographie, animés par Monsieur KOSSOU Joseph et Monsieur OUIKOUN Séraphin obtinrent du vicaire général, le Père Georges HOUNYEME l’autorisation de rester au petit séminaire de Fatima pour leurs activités religieuses. C’est là qu’en 1982, le 7 juillet, lors d’une visite pastorale, Monseigneur Nestor ASSOGBA a rencontré ce petit groupe de chrétiens. Et après quelques échanges, son Excellence a promis en partant, de doter le quartier d’une paroisse. C’est ainsi qu’en Août 1983, le Père MATIAS LARA (Provincial des Salésiens de BILBAO en Espagne), accompagné du Père Emilio HERNANDO, vinrent à Parakou par le train pour avoir un entretien avec Mgr ASSOGBA sur la nouvelle Paroisse qui sera confiée aux Salésiens.

Le 17 Novembre 1983, le Père Fermin et le Père Emilio arrivèrent à Parakou et le lendemain matin, Henriette YOLOMON et Gisèle ACAKPO accompagnent le Père Fermin, qui sera le curé de la nouvelle Paroisse, chez l’Evêque. Après un long entretien entre les deux, le nom de la Paroisse fut connu : « MARIE AUXILIATRICE ». Quelques mois après, le Père Jésus ARGERICH viendra s’ajouter aux pères Fermin NUEVO et Emilio HERNANDO. Ils avaient sous leur administration les stations de Banikanni, Tchatchou, Nima, et la route de l’Okpara jusqu’à la frontière avec le Nigéria. L’actuel emplacement de la paroisse était une portion du domaine du Séminaire Notre Dame de Fatima.

Le 24 Mai 1988 fut posée la première pierre de l’actuelle Église et grâce aux efforts conjugués des paroissiens et de la communauté salésienne, elle a été achevée et inaugurée le 24 Mai 1990. Donc, sept ans après l’arrivée des Salésien de Don Bosco à Parakou. Elle est dédiée à Marie Auxiliatrice et a une capacité estimée à 1200 places assises.

Sept (07) curés se sont déjà succédé à la tête de cette paroisse, accompagnés de leurs vicaires et confrères salésiens.

Aujourd’hui, la Communauté chrétienne de Marie Auxiliatrice a beaucoup grandi et peut compter environ 6000 baptisés composés de Bariba, Nagot, Fon, Gun, Mina, Idatcha, Ditamari et Waman etc. Actuellement repartis dans des mouvements, associations, groupes, services et Communautés Ecclésiales Vivantes accompagnés par sept (07) congrégations religieuses, un Conseil Pastoral Paroissial, un bureau de coordination des adultes (BCA), un bureau de coordination des jeunes (BCJ), un bureau de coordination des Mouvements d’Enfants (BCME) et une cinquantaine (50) de catéchistes bénévoles qui œuvrent inlassablement pour le service de la Parole en vue d’éduquer et de former spirituellement les fidèles.

La paroisse a donné naissance à la paroisse Notre Dame du Sacré-Cœur de Banikanni en 1989 ; à la paroisse Sainte Rita de Tchatchou en 2006 ; à la paroisse St Dominique Savio de Nima en 2011 ; à la piste de Gbeguru en 2014 ; à 14 prêtres diocésains de Parakou et deux religieux prêtres salésiens (AMETEPE Franck, ADJIBODE Paul).

Il faut souligner que la paroisse Marie Auxiliatrice abrite les grandes institutions diocésaines telles que le Petit séminaire Notre Dame de Fatima, le Centre Pastoral Mgr Guy Marie Riobé, la Caritas Diocésaine, la Maison des œuvres, la Procure, l’Institut Jean-Paul II, la Maison St Dominique et le Sanctuaire du Christ Rédempteur de l’homme, une chance et un défi.

Pour finir, disons que la communauté salésienne aujourd’hui, est composée de cinq salésiens dont trois prêtres, un coadjuteur et un stagiaire:

  1. DEMBELE Dieudonné : Directeur de la Communauté, Curé de la Paroisse, Délégué de la FS au niveau local, responsable de l’ADMA.
  2. DIAZ Marco Porfirio : Vicaire de la communauté et de la paroisse, Directeur du Collège technique, économe de la communauté et du Collège technique, responsable des Salésiens coopérateurs.
  3. GOUHOUEDE Maurice : Vicaire de la paroisse, responsable du groupe d’Orientation Vocationnelle, Responsable de la catéchèse et cours au collège
  4. Fr  BALI Christophe : Responsable de l’oratorio, du Foyer, Cours au collège, Intendant de la communauté.
  5. NABO Joseph : Responsable de la pastorale des jeunes, Cours au Collège Don Bosco, responsable du centre des jeunes, de la pastorale du Collège Don Bosco et de la communication sociale

A l’exemple de son fondateur saint Jean Bosco, la communauté s’intéresse à la formation des jeunes et enfants par la création d’un collège Privée d’Enseignement Technique (1983), un foyer-internat, un Oratorio/Centre de jeunes qui développe des activités sportives et culturelles, tous les samedis et dimanches après midi. Elle est aidée dans cette tache par des animateurs, l’Association des Dévots de Marie Auxiliatrice (ADMA) et les Salésiens et salésiennes Coopérateurs/Coopératrices (SSCC).

Related posts

Laisser un commentaire