« LA FORMATION MISSIONNAIRE DES SALÉSIENS DE DON BOSCO »

recteur-majeur

1ère PARTIE

            Le 24 janvier 2013 les Conseillers généraux pour les Missions et pour la Formation de la Congrégation, Don Clément VACLAV et Don Francesco CEREDA, présentaient conjointement le document « La formation missionnaire des Salésiens de Don Bosco ».

           Nous vous offrons dans cette parution une synthèse de ce document que la Congrégation nous invite à étudier, à assimiler et à mettre en pratique.

1 – LES OBJECTIFS DU DOCUMENT

 

Ces notes se proposent en particulier un double objectif. Elles entendent avant tout faire croître en chaque confrère la sensibilité missionnaire et la capacité de faire une animation missionnaire parmi les jeunes et les laïcs ; nous connaissons les potentialités, pour notre pastorale, des groupes missionnaires et du volontariat missionnaire, qui ouvrent les jeunes à des styles de vie sobre et solidaire, les engagent pour la cause de l’Évangile et les interrogent sur la vocation salésienne consacrée.

 

En second lieu, ces notes entendent proposer un itinéraire pour découvrir, discerner et approfondir une vraie vocation salésienne missionnaire. Cette vocation naît, grandit et se développe comme don de Dieu, dans le sillage de l’engagement de Jésus pour l’évangélisation et sous l’impulsion de l’Esprit Saint ; en même temps, le contexte historique de cette vocation justifie notre coopération.

 

Ce document met en évidence, pour les différentes étapes de la formation, des contenus, des attitudes, des expériences. On propose quelques contenus qui soulignent la portée missionnaire de l’expérience de la formation ; on indique en outre des comportements à cultiver et des expériences à promouvoir. Il s’agit de contenus, de comportements et d’expériences à approfondir en continuité dans les différentes étapes.

Nous avons choisi de présenter la partie qui concerne la formation missionnaire dans l’étape de LA FORMATION PERMANENTE, afin de faire parvenir notre message à l’ensemble des confrères de la Province.

 

2 – LA FORMATION MISSIONNAIRE PENDANT

LA FORMATION PERMANENTE

 

La formation permanente est la continuation naturelle et l’approfondissement nécessaire du projet de vie commencé et vécu pendant la formation initiale et qui dure toute la vie. Elle advient dans la vie quotidienne du confrère en communauté et vise à maintenir vivant en lui la joie de se donner complètement et avec enthousiasme à la cause de l’Évangile.

 

CONTENUS A SOULIGNER :

¨ la possibilité donnée aux confrères de la Province de prendre part à quelque programme de formation, à des conférences, à des cours… pour les aider à approfondir, ou à mieux s’y préparer, certains aspects de leur tâche apostolique, comme par exemple le dialogue interreligieux, la nouvelle évangélisation, etc. ;

¨ l’approfondissement des réflexions et orientations de la Congrégation pour l’Évangélisation des Peuples et de notre Secteur pour les Missions ;

¨ l’animation missionnaire dans la Province et dans la Congrégation ;

¨ le volontariat des jeunes et le volontariat laïc.

 

COMPORTEMENTS A CULTIVER :

¨ le désir d’être à la hauteur de sa tâche pour donner le meilleur de soi-même dans la mission d’évangélisation ;

¨ l’ouverture à de nouveaux contenus et à de nouvelles méthodes qui puissent améliorer l’efficacité apostolique dans le milieu où l’on se trouve ;

¨ la conscience de sa fragilité et de sa pauvreté dans l’accomplissement du mandat missionnaire, et donc le besoin du recueillement et de la prière, de l’autoévaluation de son action et d’une détermination renouvelée d’avancer avec un engagement plus grand et une plus grande ferveur.

 

EXPERIENCES A PROMOUVOIR :

¨ réfléchir sur ses propres expériences et les partager en vue de maintenir vivantes la « passion pour le salut des autres et la joie de partager l’expérience de la plénitude de vie en Jésus » ;

¨ profiter des journées d’étude et de réflexion avec les membres de la Famille Salésienne et les collaborateurs laïcs sur des thèmes qui regardent l’évangélisation et la culture, l’engagement pour les missions « ad gentes» … ;

¨ se servir des instruments de communication sociale pour une évaluation critique des cultures nouvelles et émergentes, et mettre en valeur les opportunités qu’elles offrent pour la proclamation de l’Évangile ;

¨ apprendre de nouvelles méthodes d’évangélisation ;

¨ animer des groupes missionnaires.

 

Related posts

Laisser un commentaire