LE COLLÈGE PRIVÉE D’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE DON BOSCO DE PARAKOU

mot-du-jour

Le CPET Don Bosco, de ses débuts à nos jours.

Le Collège Privé d’Enseignement Technique Don Bosco est dirigé par la communauté salésienne soutenue par une quarantaine d’enseignant-éducateurs.

La CEP est composée de la communauté salésienne, des enseignants du collège, des représentants de l’Association des parents d’élèves et des élèves représentés par leur délégué général et son suppléant.

dscn0727

Le collège Don Bosco est un collège de formation technique qui cherche à répondre aux besoins des jeunes du Benin et particulièrement de la ville de Parakou et environs. En effet, les jeunes apprenants viennent de divers horizons: Parakou, Kandi, Natitingou, Porto-Novo et parfois du Togo, pays voisin.

L’effectif total cette année est de 749 apprenants dont 596 apprenants pour le cycle classique et 153 pour la formation duale. Les 596 apprenants du cycle classique sont repartis dans les six filières dont dispose le collège que sont : la Fabrication Mécanique, la Mécanique Auto (1er et 2nd cycle), l’Électricité (1er et 2nd cycle), le Génie Civil (1er et 2nd cycle), l’Electrotechnique et l’Informatique (Opérateur de saisie, Bureautique). L’atelier de Menuiserie est converti en une unité de production et ses locaux sont disponibles à être utilisés par le programme de formation des apprentis de la ville (formation duale). Le collège délivre le diplôme d’aptitude professionnelle (DAP) et jouit de la reconnaissance du gouvernement. Les apprenants du collège peuvent donc participer aux examens officiels du CAP, du DT, du BAC et les apprentis à ceux du CQP (Certificat de Qualification Professionnelle). Le collège abrite les examens du CAP, du DT et du CQP.

 

image-3

Pour aider les apprenants à se familiariser au milieu professionnel et à s’insérer dans le monde du travail, il existe une structure dénommée « Bureau d’Emploi » au sein de l’établissement. Cette structure a pour but d’accompagner les apprenants dans la réalisation de leurs différents stages, de créer les conditions nécessaire pour faciliter l’insertion professionnelle des apprenants et de servir de lien entre le CPET Don Bosco et les entreprises de la place  en vue d’une meilleure adéquation entre la formation professionnelle et les exigences du monde de l’emploi.

Il convient de remarquer que l’univers culturel des apprenants et des formateurs est très vaste et varié d’autant plus que Parakou, étant une ville carrefour, est reconnue pour sa diversité culturelle et religieuse. C’est de cet univers que proviennent les apprenants dont la plupart sont des jeunes démunis avec un niveau scolaire peu élevé, soucieux pour la plupart d’apprendre un métier et de s’insérer dans le monde professionnel.

Related posts

Laisser un commentaire