Pope 5 (2)

 

Comme vous le savez tous, le Kenya a eu la grâce d’accueillir la première visite en Afrique du pape François. Un pape d’une grande simplicité et très populaire. Sans trop donner des détails, je voudrais simplement partager avec vous les points clefs du message qu’il a livré aux religieux, religieuses et aux membres du clergé au Kenya et aussi celui qu’il a livré aux jeunes.

Rencontre avec les religieux et le clergé kényan

À la rencontre avec les religieux, religieuses et les membres du clergé, le pape par ses paroles  nous a fait une fois encore remarquer sa simplicité. Dans un langage très familier, le pape nous invitait à nous reconnaître pécheurs et il disait en premier qu’il est lui-même pécheur. Et si nous nous reconnaissons pécheurs, disait-il, nous pourrons braver les difficultés et les pièges dans notre mission, et même grandir dans notre vie spirituelle.

Il faisait remarquer que l’un des plus grands péché dans la vie religieuse, est le péché de l’indifférence. Ce péché tue la vie communautaire et n’avantage pas le vécu d’une bonne ambiance. Ensuite, il a remercié tous les consacrés pour le service rendu. Il disait qu’on est consacré pour service et nous devons développer cette vertu.

Enfin, le pape nous a encouragé à être des hommes de prière. Il disait qu’on peut dormir dans la chapelle sans problème, nous devons construire notre vie consacrée sur une solide vie de prière, car sans cela nous restons vides. Et il nous a demandé humblement de prier pour lui sans cesse, car il en a besoin et sérieusement besoin.

Comme petit flash,  au Kenya, les communautés de religieuses sont au  nombre de 154 et celui des religieux est de 77. C’est donc un petit Vatican en Afrique, faisait remarquer le président de l’union des religieux, religieuses au Kenya.

 

Le pape à Kassarani :

A Kassarani, dans le stade, ce fut un nombre incalculables de jeunes qui s’y sont retrouvés. Beaucoup sont sortis pour venir écouter le message du pape. Il a encouragé les jeunes et a aussi instruit les autorités religieuses et politiques à aider les jeunes à grandir. Le message livré par le pape a fait la fierté des jeunes. Il invitait les jeunes, à éviter les vices remarqués actuellement comme le tribalisme, la corruption et à s’éduquer aux bonnes vertus. Dans cette ligne, il a donné des exemples et aussi beaucoup de conseils.

 

2015-11-27 Pape au Kénia

Enfin ce qui a honoré les salésiens dans cette visite, c’est l’organisation qui nous a été confiée dans beaucoup de secteurs. Beaucoup d’acteurs étaient soit anciens élèves ou membres de la famille salésienne en commençant par les confrères. Nous devons nous féliciter sur ce plan.

Je crois que par cette visite papale, toute l’Afrique a été honorée et a reçu des grâces nécessaires. Que Dieu nous aide donc à construire ce continent surtout dans la sérénité et la paix.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrer votre nom