Recteur 2

Mes Chers Confrères, Je vous salue tous et chacun, qui êtes éparpillés à travers le monde. Je salue également les frères et sœurs de notre Famille Salésienne, par ce message en forme de lettre filmée.
Je suis vraiment très content de cette opportunité, au terme de ce Bicentenaire. Nous venons à peine de terminer l’année que nous avions commencée le 16 août 2014, et nous l’avons terminée avec de très belles rencontres, tel le Congrès de Marie Auxiliatrice, tel ce moment de rencontre au Congrès des Anciennes Élèves, ainsi qu’avec les Salésiennes et les Salésiens Coopérateurs,
et la très belle rencontre, pleine de vie et d’espérance de tous les jeunes qui ont représenté notre monde salésien. Comment ne pas remercier le Seigneur pour une année aussi intense ?
En ce moment, je désire réellement vous dire que l’objectif que nous avions pour ce Bicentenaire, je crois que nous l’avons atteint en grande partie ; il y a cet aspect « extérieur », l’aspect des célébrations, dont nous avons parlé,  et qui, sans aucun doute, s’est déployé d’une manière très belle, riche de mille manifestations.  En même temps, reste l’autre défi, le défi « intérieur », personnel, celui du vivre en profondeur, que chacun de nous, évidemment, doit vérifier personnellement. Je n’ai pas de doute et j’espère beaucoup que cette année a été une année très spéciale dans notre cheminement de Vie Salésienne. Je suis convaincu que le fruit du Bicentenaire n’a pas été oublié, mais commence à mûrir, en ce moment, en chacune de nos vies.
Enfin , je voudrais rappeler les messages que le Pape François a voulu nous envoyer, à deux moments très forts, très importants, très spéciaux. Un de ces moments a été la Rencontre, au Valdocco, avec toute notre Famille Salésienne ; et je peux vous dire que cela a été une rencontre vraie, celle du père qui aime tous ses enfants, et qui, surtout, a voulu nous exhorter, nous stimuler à être vraiment des éducatrices et des éducateurs dans la Foi ;  à éduquer comme nous l’avons appris de Don Bosco, avec affection, en touchant le cœur, en proposant des objectifs élevés ; et le Pape de nous lancer aussi ce défi captivant : « En des temps difficiles, dans les urgences et les crises du moment, vous êtes capables d’apporter des réponses à ces urgences et à ces crises. » Quel défi fascinant et, en même temps, combien important !

Enfin, le Pape nous a offert une lettre de grande valeur, en l’intitulant comme l’Étrenne de cette année : « COMME DON BOSCO, AVEC LES JEUNES, POUR LES JEUNES », invitant toute la Famille Salésienne à donner les réponses que donnerait aujourd’hui Don Bosco ; des réponses qui privilégient l’accompagnement de chaque jeune sur le chemin de la Foi, aider les jeunes à grandir, à découvrir leur Projet de Vie. Le Pape nous a aussi invités  à vivre en harmonie et à éduquer les jeunes dans l’usage des nombreux moyens de communication sociale d’aujourd’hui, et à les inviter également à la générosité en s’engageant dans un Volontariat Social Chrétien.
Mes chers Confrères Salésiens, je dis à chacun de vous ma grande affection ; je souhaite arriver à cette rencontre personnelle que nous allons faire en ces années qui viennent ; entre temps , je vous invite à faire en sorte que cette année du Bicentenaire de la naissance de Don Bosco, qui vient de se terminer, puisse continuer en donnant des Fruits de Vie en chacun de vous.
Je me permets de rappeler un point, parmi les nombreux points que je vous ai dits : j’ai manifesté le très grand désir que chacun d’entre vous, vraiment, chacun de nous, dans notre Famille Salésienne, tous nous soyons « Experts en Humanité ». Dieu veuille que cela devienne une réalité ! Et je me permets de vous lancer cette invitation : « Faisons en sorte qu’avec une profonde expérience de notre vocation, nous devenions experts en humanité, que nous donnions tout en faveur des jeunes, garçons et filles ».
Soyez très heureux ! Heureux Bicentenaire ! À bientôt !

La vidéo du message

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrer votre nom