La nativité du Seigneur est un jour de fête, de joie et d‟espérance. A la quasi-paroisse Marie Auxiliatrice des Chrétiens de Medina Fall (Thiès), les fidèles ont médité sur la Bonne Nouvelle de l‟incarnation et de la naissance de Jésus Christ, le Verbe de Dieu qui s‟est fait chair. Noël 2010 a été marqué par trois événements : une attente, un cheminement et une rencontre.

UNE ATTENTE
Le temps de l‟Avent a été pour la com-munauté catholique de Medina Fall une oppor-tunité de grandir dans la foi, la charité et l‟espé-rance. Pendant les quatre semaines de l‟Avent, elle a attendu dans la ferveur et la prière la ve-nue du Christ. Une attente nourrie par la médi-tation de la Parole de Dieu. Une attente ryth-mée par les enseignements du prophète Isaïe qui nous invite à nous libérer de nos angoisses, de Saint Paul qui nous exhorte à veiller avec assiduité car le salut est tout proche et de Saint Mathieu qui nous appelle à l‟abandon total de notre être au Christ. Tout cela a cependant né-cessité une démarche volontaire de notre part.

UN CHEMINEMENT
Pendant l‟attente de la venue du Christ la communauté n‟a pas sombré dans l‟oisiveté et la passivité. Prenant son bâton de pèlerin com-me le dimanche du Christ-Roi, elle est partie à la recherche du petit Enfant Dieu. Elle a expéri-menté l‟espérance qu‟apporte l‟Emmanuel (Dieu avec nous). Durant ce cheminement, la commu-nauté a répondu à sa manière à l‟appel de Jean Baptiste qui criait dans le désert de nos vies : « Convertissez-vous car le royaume des cieux est proche ». Ce voyage d‟espérance plein de grâces a connu plusieurs temps forts :

– Les couples Angèle et Alphonse, puis Ma-rie-Augustine et Jacob Emmanuel se sont joints à nous pour offrir au Prince de la paix leur union. La communauté en a profité pour re-nouveler son témoignage. Elle a prié pour tous les couples en marche vers la bénédiction de leur mariage, pour tous les nouveaux couples mais aussi pour ceux en difficulté ;
– Les parents de quelques petits enfants se sont unis à la communauté pour présenter leurs enfants au Seigneur par le sacrement du baptê-me ;
– Les jeunes de la communauté ont organisé une récollection le 19/12/2010 pour mieux vivre l‟attente de la venue du Messie. Ce ras-semblement sous le thème « vivre le sens d‟ap-partenance comme engagement » a été l‟occa-sion de méditer sur la prière, le témoignage et sur l‟écoute de la Parole de Dieu. Ils étaient déjà au coeur même de Noël,
– La communauté catholique s‟est quant à elle réunie le 23/12/2010 pour une cérémonie pénitentielle. Cette réconciliation avec Dieu et avec le prochain a été une occasion pour les fidèles de renouveler leur foi au Christ par un baiser de la Bible, de se pardonner mutuelle-ment et de se réconcilier avec Dieu par la confession individuelle.

Une rencontre

« Et le Verbe s‟est fait chair et Il a habité parmi nous ». Au bout de ce long chemine-ment, il y a une fructueuse rencontre : celle avec l‟enfant Dieu, l‟Emmanuel. Nous avons entendu l‟écho des chants des anges dans nos murs et nous avons repris ce chant joyeux : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix
sur la terre aux hommes qu‟Il aime »
La communauté catholique de la Quasi Paroisse Marie Auxiliatrice des Chrétiens de Médina Fall a vécu cette rencontre tant atten-due avec le Christ Enfant dans la joie et la fer-veur. Plusieurs étapes ont jalonné la veillée de Noël.
Pour mieux aider la communauté à méditer et à contempler ce grand mystère de l‟incarnation, les enfants de la chorale Domini-que SAVIO nous ont donné un avant goût de la naissance du Christ par la présentation d‟un sketch. Revivant les trois premiers mystères joyeux à savoir l‟annonciation, la visitation et la nativité. Leur prestation nous a fait revisiter comment Dieu est venu partager notre humani-té. La célébration eucharistique a été rehaussée par la présence du vicaire générale du diocèse, l‟Abbé Alexandre BENGUE qui a bien voulu célébrer avec la communauté catholique de Médina Fall la venue du Messie.
À la fin de la célébration, les fidèles ont réalisé une procession pour donner un baiser d‟accueil au Christ enfant.
Pendant la messe du jour de Noël, nous avons médité sur le Verbe qui s‟est fait chair.
Dans son homélie le Père nous invite à réfléchir sur cet aspect très important de la croyance chrétienne : une aussi grande puissan-ce incarnée par un petit enfant. Ceci nous révè-le que la Parole de Dieu a ainsi besoin de l‟homme pour se développer.
Que la joie se dessine sur tous les visages et que l‟allégresse pénètre tous les coeurs. Joyeuse fête de Noël et Heureuse Année Nou-velle à tous.

Théophile AKPABA
Sdb stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrer votre nom