2015-08-03 Pape François

 

“L’observance extérieure de la loi” n’est pas “suffisante pour être de bons chrétiens” : il faut avoir “un cœur pur, libre de toute hypocrisie”. C’est ce qu’a rappelé le Pape François avant de réciter ce dimanche la prière de l’Angélus. Comme au temps des pharisiens, aujourd’hui encore les chrétiens “courent le risque de se croire meilleurs que les autres par le seul fait qu’ils observent les commandements”, sans être capables d’aimer leur prochain. Or, les cœurs durs et orgueilleux ne s’ouvrent pas à une rencontre véritable avec Dieu et avec Sa Parole, a expliqué le Pape aux fidèles rassemblés Place Saint-Pierre. C’est seulement à travers des attitudes concrètes qu’il est possible de vivre une vrai  conversion, en cherchant la justice et la paix, en venant au secours des pauvres et des faibles et des opprimés. Ce ne sont donc pas des choses extérieurs qui nous rendent saint, mais le cœur là où passe la frontière entre le bien et le mal. Sans un cœur purifié a conclu le pape, on ne peut avoir les mains vraiment propres, ni les lèvres qui prononcent des paroles sincères d’amour, de miséricorde et de pardon

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrer votre nom