ONU - SDB Web
(ANS – New York) – « Da mihi animas », le chant pour le Bicentenaire de la naissance de Don Bosco résonnait sur fond musical, pendant que Ambassadeurs, membres des délégations des Nations Unies, salésiens, étudiants et collaborateurs, représentants des organismes de sociétés civiles et leaders religieux et laïcs faisaient leur entrée dans la Salle 4 du siège des Nations Unies à New York, le 5 mars dernier. Ils étaient tous là pour participer è une célébration d’hommage au charisme salésien, à l’occasion de l’Année Bicentenaire.
C’est le troisième événement réalisé auprès des Nations Unies pour mettre en évidence le charisme salésien à l’occasion du Bicentenaire, cette fois sur le thème : « Répondre aux besoins des jeunes et de ceux qui vivent en pauvreté : une réponse salésienne à plusieurs dimensions » (disponible sur internet).
Le cardinal salésien Óscar Andrés Rodriguez Maradiaga, archevêque de Tegucigalpa, a été encore une fois le conférencier principal. Il a défié les présents à être prophétiques pour faire face aux défis de notre temps et il a focalisé ses observations sur le droit humain à l’eau et aux services hygiéniques.
Ensuite a eu lieu l’intervention du P. Juan de la Cruz Rivadeneira, SDB, qui a présenté l’impact des industries extractives sur la vie, la santé et la culture du peuple Shuar en Equateur. En ces régions, l’eau est détournée de la nécessité des populations pour aider à gérer et maintenir les nouvelles industries qui sont en train de dévaster le milieu et la santé des Shuar.
« Cette réalité aggrave l’avenir des jeunes et des enfants, qui sont dérobés de leurs territoires légitimes, et elle met en péril leur vie et le développement harmonieux de leur culture et spiritualité ». Le salésien a terminé son intervention en invitant à chanter une version du célèbre « Salve Don Bosco Santo », qui propose des versets composés par les jeunes Shuar pour manifester leur désir de préserver leur propre style de vie.
Au nom de Mr Sam Kutesa, Président de la 69e session de l’Assemblée Générale, a eu lieu l’intervention de Mr. l’Ambassadeur Arthur Kafeero, Chef de Cabinet, qui a remercié les Salésiens pour leur dévouement, depuis plus de 25 ans, pour les jeunes de l’Uganda, et il a souligné la nécessité de collaborer avec les organismes de la société civile pour réaliser une agenda mondiale post 2015 vraiment transformatrice.
Puis a prit la parole Mgr. Bernadito Auza, Observateur permanent du St Siège à l’Onu : il a constaté le rôle des Salésiens comme éducateurs, spécialement des jeunes marginalisés ou exclus, et souligné leur présence en 132 pays, et rendu hommage au Système Préventif, affirmant que les Salésiens « nous révèlent le secret du succès de Don Bosco, c’est-à-dire éduquer avec amour et faire développer chez les jeunes une seine auto-estime par des activités créatrices ».
Avant les présentations, les divers rapporteurs et le modérateur de la Table ronde, le P. Brennan, avaient rencontré Mr. Kutesa, qui avait partagé avec eux quelques-unes des priorités pour la session de l’Assemblée Générale et qui avait manifesté sa gratitude pour le travail des Salésiens.
La rencontre s’est conclue sur une prière pour les travaux de l’Assemblée Générale ONU.
http://www.infoans.org/1.asp?sez=1&sotsez=13&doc=12253&Lingua=4

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrer votre nom