QUI EST P. AZIAWO FABRICE ?

La UNE - AZIAWO Fabrice copie

vide

AZIAWO Fabrice Koku Noamessi, est salésien de don Bosco. Il est né le 05 Mai 1982 à Adéta (KLOTO) fils de AZIAWO Bathelemy Koffi N’Kogbétò et de DIKENOU Emma Akuvi Enyonam. Baptisé le 29 mai 1982 à la paroisse St. Raphael d’Adétà, il reçut la confirmation des mains de Mgr. Paul Jean-Marie Dom DOSSAVI le 13 juillet 1997 à la paroisse St Michel d’Aklakou.

Il a fréquenté  divers groupes et mouvements d’action catholique: C.V.A.V., J.E.C., Servants de messe, et Sacré-Cœur de Jésus. La spiritualité et la méthodologie de ces mouvements l’ont orienté dans le groupe vocationnel qu’il a commencé dès l’âge de la scolarisation.

Après son C.E.P.D. en juin 1995 à l’Ecole Primaire Catholique d’Aklakou, il fréquente le collège de la même localité et obtient son B.E.P.C. en juin 1999 au C.E.G. Ville I de Tabligbo. En 2004 il obtient son B.A.C.2 au Lycée de Tabligbo. Entré en 2007 au prénoviciat salésien de la Communauté salésienne Maria Auxiliadora de Gbégnédji, il poursuit son expérience au Noviciat salésien don Rinalgi de Gbodjome à la fin duquel il émit sa première profession religieuse le 31 aoȗt 2008 devant le P. Guillermo BASAGÑES.

Il poursuit sa formation au Postnoviciat à la Maison don Bosco Lomé et en 2010 obtient une Licence en Sciences de l’Education. Ensuite, il fit 2 ans de stage pratique au Centre de Formation Professionnelle de Sikasso (Mali). L’année pastorale 2012-2013 il fut comme assistant des  prénovices salésiens à Bobo-Diulaso (Bourkina-Fasso). En 2013 il commence les études de théologie à l’Univertà Ponteficia Salesiana de Rome et émit sa profession perpétuelle le 19 juillet 2015 devant le P. José ELEGBEDE à la paroisse Maria Auxiliadora de Gbégnédji. Il sera ordonné diacre à Rome le 18 juin 2016 par le Cardinal Mgr. Francis ARINZE, Préfet émérite de la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements. Après son B.A.C. théologique il continue actuellement à Rome son expérience salésienne et prépare un Master en Théologie spirituelle: Formation des formateurs et accompagnement vocationnelle.

 

Fabrice AZIAWOR 1

.

Il croit pour paraphraser Saint Paul que toutes choses concourent au bien de ceux que Dieu aiment. Son parcourt vocationnelle  ayant été marquée par des joies et des peines, il le résume en cette vision de Saint Jean Paul II : chers jeunes «En réalité, c’est Jésus que vous cherchez quand vous rêvez de bonheur; c’est lui qui vous attend quand rien de ce que vous trouvez ne vous satisfait; c’est lui, la beauté qui vous attire tellement; c’est lui qui vous provoque par la soif de radicalité qui vous empêche de vous habituer aux compromis; c’est lui qui vous pousse à faire tomber les masques qui faussent la vie; c’est lui qui lit dans vos cœurs les décisions les plus profondes que d’autres voudraient étouffer. C’est Jésus qui suscite en vous le désir de faire de votre vie quelque chose de grand, la volonté de suivre un idéal, le refus de vous laisser envahir par la médiocrité, le courage de vous engager avec humilité et persévérance pour vous rendre meilleurs, pour améliorer la société, en la rendant plus humaine et plus fraternelle»[1].

C’est pourquoi il a choisi pour devise : “…tu comptes beaucoup à mes yeux, tu as du prix et je t’aime…” Is. 43,4ss.

Que Dieu achève en lui ce qu’Il a commencé.

[1] Pape Jean Paul II, Discours à la veillée de prière avec les jeunes, XVème journée mondiale de la jeunesse, Tor Vergata, samedi 19 août 2000.

 

Image5

EN STAGE

 

Image4

ETUDIANTS ET PROFESSEURS AFRICAINS A ROME

 

Image1

VISITE DES CONFRERES

 

Image3

ORDINATION DIACONALE

 

Related posts

Laisser un commentaire