QUI EST P. CHRISTOPHE AMOUSSOUVI ?

La UNE - Amoussouvi Christophe

vide

Par la grâce de Dieu, Christophe Amoussouvi vit le jour le 21 août 1985 à Gbényédzi (Lomé), de Vincent Sossou Amoussouvi et de Marguerite Bayi Attikpoé. Il reçut le baptême le 05 janvier 1986 à la chapelle Saint Dominique Savio d’Anfamé (Lomé) et poursuivit son initiation chrétienne quelques années plus tard. Sur le plan académique, il fréquenta successivement l’École Primaire Publique d’Anfamé-Centre (de 1991 à 1998), le Collège d’Enseignement Général de Bè-Kpota (de 1998 à 2002) et le Lycée de Lomé-Port (de 2002 à 2005) où il obtint son baccalauréat D. Au cours de ces années, il vécut, dans sa famille et dans les groupes d’apostolat et de spiritualité salésienne, dont il faisait partie, une forte expérience éducative et spirituelle qui orienta profondément son choix de vie.

Première Profession 2

C’est ainsi qu’en septembre 2005, il commença l’expérience du pré-noviciat dans la communauté salésienne Maria Auxiliadora de Gbényédzi. L’année suivante, il fut admis au noviciat salésien Don Rinaldi de Gbodjomé. Au terme de cette expérience, il devint Salésien de Don Bosco le 31 août 2007, en émettant sa première profession religieuse. Il poursuivit sa formation à la Maison Don Bosco d’Akodesséwa (Lomé), et obtint en juin 2010 une Licence en Sciences de l’Education. La même année, il commença le stage pratique dans la mission salésienne de Bobo-Dioulasso (Burkina Faso) où il servit comme assistant des pré-novices, éducateur, aumônier des jeunes et responsable du Centre des jeunes. Á partir de septembre 2013, il initia ses études de Théologie à Yaoundé (Cameroun), pour les achever en juin 2017. Le 19 juillet 2015, il fit sa profession perpétuelle à la Paroisse Maria Auxiliadora de Gbényédzi.

Profession perpétuelle 3

Il fut ordonné diacre le 02 juillet 2016, en la Basilique mineure Notre Dame des Apôtres de Yaoundé par S.E. Mgr Jean Mbarga, archevêque de Yaoundé.

Ordination diaconale 1

Au moment où il s’avance vers le presbytérat, il redit au Seigneur ces paroles du psalmiste qui ont eu une forte résonnance en lui tout au long de ce cheminement vocationnel : « Tu es mon Dieu ! Je n’ai pas d’autre bonheur que toi » (Ps 15, 2). Puisse le Seigneur poursuivre en lui son œuvre d’amour et faire de lui un pasteur-serviteur selon son cœur.

Related posts

Laisser un commentaire