QUI EST P. JOHN LOKOU ?

La UNE -John LOKOU copie

vide

Le  Père LOKOU Komi Agnalényo John est né à Davédi, dans la préfecture de Zio, le 31 janvier 1981. Le 19 décembre de la même année, sa mère ASSILA Ama Johanna et son père LOKOU Kossivi Nestor, le porteront au baptistère de la paroisse saint Jean Apôtre de Tsévié.

Il fera sa première communion le 21 juin 1992 en la paroisse saint Joseph de Gbatopé et le 21 juillet 1996, il reçut des mains du futur évêque Benoît ALOWONOU, le sacrement de la confirmation. Sur sa paroisse, John fut enfant de chœur et dévot de saint Antoine de Padoue.

Doba-info

 

 

 

Dès son enfance, John LOKOU brûlait d’un ardent désir de servir Dieu et son peuple à travers le ministère presbytéral. C’est ainsi, qu’en classe de seconde, il avoua son secret à son ami Benjamin GADOSSE qui lui parla des salésiens de Don Bosco de la paroisse Maria Auxiliadora de Gbényédzi (Lomé). Rappelons tout de même que si John est salésien, cela ne relève pas d’un pur hasard, car quelques années plus tôt, lorsqu’il commença ses études secondaires, grâce à son oncle ASSILA Elias, il eut des correspondances avec un salésien français du nom d’Abbé François PIVERT. Grâce à cette amitié, John fut séduit par la méthode d’éducation de Don Bosco et la réalité juvénile.

Avec les conseils de Benjamin GADOSSE, John LOKOU se confiera au curé de sa paroisse saint Joseph de Gbatopé, le Père Eugène AHADJI qui aidera de diverses manières les deux amis qui rêvaient devenir salésiens. De plus, leur rencontre avec le Révérend Père Manolo Jimenèz, salésien de Don Bosco, curé de  de la paroisse Maria Auxiliadora de Gbényédzi, va leur donner force et courage dans leur cheminement vocationnel.

Après les examens du BAC en 2005, John rentrera seul au prénoviciat à Maria Auxiliadora de Gbényédzi, la même année, avec une grande tristesse, car son ami Benjamin, la veille des résultats du BAC, rejoindra la maison du Père… Oui, John, malgré ce coup dur qui le mit dans un dilemme, va embrasser, avec courage et détermination la vie salésienne. Ainsi, le 31 août 2007, au noviciat Don Rinaldi de Gbodjomé, il fera sa première profession religieuse dans la société de saint François de Sales pour dédier sa vie à la cause des jeunes et des enfants, surtout les plus pauvres.

C’est ainsi qu’il commença la vie salésienne proprement dite marquée à cette étape par des études de philosophie et des Sciences Humaines à la maison Don Bosco à Akodessewa (Lomé) de 2007 à 2010. L’expérience du stage pratique (2010 à 2013) conduira le jeune salésien John à Kara (Togo) où il travailla dans le secteur des enfants de la rue, puis à Parakou (Bénin), à la paroisse et au centre de formation professionnelle.

????????????????????????????????????

La date du 19 juillet 2015, lui permettra d’affermir ses pas à la suite du Christ, dans la Congrégation Salésienne, à travers la profession perpétuelle.

John LOKOU achève sa formation initiale avec les études de théologie (2013 à 2017) à Yaoundé (Cameroun) où il fut ordonné diacre le 02 juillet 2016.

 

Profession perpétuelle-Famille

Devise d’ordination

« Non pour être servi, mais pour servir » Mc 10, 45.

Cette déclaration de notre Seigneur Jésus à l’adresse des disciples, suite à la requête de Jacques et Jean, les fils de Zébédée, constitue d’une part la synthèse de sa vie et de sa mission et révèle d’autre part que la vie du disciple du Christ n’est pas à saisir comme un pouvoir de domination sur les autres mais un pouvoir à être un hiatus entre Dieu et son peuple. Il est question pour le disciple d’être attentif à la condition de l’homme de ce temps, s’approprier ses joies et ses espoirs, ses tristesses et ses angoisses pour les présenter à Dieu comme défis, comme action de grâce.

De ce fait, nous comprenons notre ordination, non pas comme une promotion sociale ou un quelconque avantage sur ceux qui ne l’ont pas, mais comme un ministère au vrai sens du terme, c’est-à-dire un service.  Ainsi, cette devise constitue le sceau que nous imprimons sur notre sacerdoce. C’est donc pour nous une grâce d’être compté parmi les ouvriers du Seigneur.

Que Dieu qui nous appelle à le servir dans l’Eglise et dans la Congrégation salésienne, nous donne par la grâce de l’ordination presbytérale à être à l’image de son Fils Jésus- Christ qui est venu non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude.

Related posts

Laisser un commentaire