L’École Théologique St Cyprien de Ngoya a organisé du 16 au 18 novembre 2016, à l’Amphithéâtre de l’Institut Catholique de Yaoundé, un colloque autour du thème : « THEOLOGIE, EGLISE ET SOCIETE 125 ans après Rerum Novarum ». Pendant trois jours, différents conférenciers, érudits et compétents, chacun dans son domaine, se sont chargés de nous éclairer sur la trilogie « Théologie, Église et Société » à la lumière de Rerum Novarum. Pour aborder ce thème, les conférenciers se sont articulées en trois approches : Approche historico contextuelle, Approche théologique et enfin l’Approche éthico-pratiques des questions sociales.image2 Au nombre des thématiques développées, nous avons le contexte historico social et ecclésial du XIXème siècle, la présentation de l’encyclique Rerum Novarum dans ses différentes articulations, l’originalité, la portée immédiate et le bilan historique de l’encyclique, le fondement biblico-théologique de l’enseignement social de l’église, le parcours historique de l’enseignement social de l’Église, les enjeux théologiques des questions sociales, les défis et questions sociales en Afrique contemporaine, la relecture du magistère africain sur les questions éthiques et sociales et l’orientation pastorale pour un renouveau ecclésial et sociétal dans l’horizon de la nouvelle évangélisation en Afrique. Il faut noter que ce colloque a été rehaussé par la présence de Godefroid Kangudie KÄMANA (RD Congo) et de l’Archevêque de Yaoundé, Monseigneur Jean MBARGA. Ce colloque a été intéressant, nécessaire et utile ; intéressant de part sa pertinence thématique ; nécessaire de part le devoir de mémoire et utile de part les réalités sociales que nous vivons de nos jours.  Au terme de ce colloque, il ressort un maître mot : la dignité humaine ; l’homme créé à la ressemblance de Dieu. Il demeure que la dignité de la personne humaine est d’un rêve primordial et ultime.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrer votre nom