Félicitations
(ANS – Rome) – Aujourd’hui 13 mars, c’est le premier anniversaire de l’élection du Pape François. Un temps dense, riches de stimulants et bons exemples pour tous, mais en particulier pour qui dépense sa vie pour le salut des jeunes ; parce que il aura pu reconnaître en ce «’jésuite pro-salésien’ – comme il l’a dit lui-même – une excellente source d’inspiration.
Qu’il soit un grand dévot de Marie Auxiliatrice, et aussi supporteur du ‘San Lorenzo de Almagro’ – l’équipe fondée par don Lorenzo Massa, sdb, – cela était connu par tous ceux qui le connaissaient ; que pendant sa jeunesse il aie étudié, pendant deux ans, dans un collège salésien et qu’il aie eu une profonde vénération pour les missionnaires salésien de Patagonie ( ‘ en eux je lis une histoire de vie, de fécondité’) et pour les bienheureux Zeffirino Namuncura et Artemide Zatti, cela est devenu de domaine public peu après son élection comme Pape.
Moins escompté était que pendant son pontificat, Jorge Mario Bergoglio, continue à semer de petites références, gestes et attestation d’estime pour Don Bosco et ses héritiers spirituels. Et pourtant ce fut ainsi dès le début : le 21 mars de l’an dernier – à quelques jours de son élection – il accueillie en visite privée et avec beaucoup de cordialité le Recteur Majeur et son Vicaire. Et à peine 7 jours plus tard, en recevant à dîner quelques prêtres romains, il a voulu à sa table 2 salésiens – don Maurizio Verlezza et don Antonio Petrosino – sur un total de 7 invités.
En la fête de l’Assomption de Marie, selon la tradition pour les Papes, il a célébré la messe à Gastel Gandolfo et il a rencontré la communauté salésienne qui anime l’église de Saint Thomas de Villanova. Et le 19 janvier 2014 il est allé en visite pastorale à l’œuvre salésienne du Sacré Cœur, à Rome, choisie comme une banlieue – même si elle se trouve géographiquement au centre de Rome – parce que c’est le carrefour de beaucoup de derniers.
Mais il n’y a pas que les rencontres : c’est surtout par les paroles et les gestes qu’on voit le style salésien du Pape François. Comme dans ces paroles ‘faites du bruit, faites-vous entendre’ prononcées à la Journée Mondiale de la Jeunesse à Rio de Janeiro ; ou encore son invitation constante aux jeunes ‘ à ne pas se faire voler l’espoir’, ou dans l’attitude, pour ainsi dire, de grand-père affectueux , comme il l’a toujours montré, avec les plus petits, surtout malades.
Attitudes qui manifestent un fois de plus au monde l’esprit de Don Bosco : « Il suffit que vous soyez jeunes que je vous aime beaucoup ».
Publié le 13/03/2014
http://www.infoans.org/1.asp?sez=1&sotsez=13&doc=10436&Lingua=4

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrer votre nom